Biddit : comment acheter une maison aux enchères

Biddit : comment acheter une maison aux enchères

Actualité, Droit et finances, Immo

Vous cherchez une nouvelle maison ou un appartement en Belgique ? Depuis 2 ans, la Fédération des notaires vous propose une plateforme de vente immobilière en ligne, Biddit. Sa particularité ? Vous devez participer à des enchères pour remporter la maison de vos rêves ! Voici la procédure à suivre.

Étape 1 : Créer un compte

Comme l’ensemble du processus d’enchère se déroule en ligne, et sous la supervision d’un notaire, il est nécessaire de se créer un compte sur le site au préalable. Vous pourrez alors utiliser ce compte ultérieurement pour émettre une enchère. Vous devez vous inscrire avec votre carte d’identité ou via l’application Itsme. Plusieurs données vous seront demandées, telles que votre état civil et numéro de téléphone.

Étape 2 : Trouver un bien immobilier

Rendez-vous sur le site biddit.be. Il vous suffit ensuite d’inscrire le nom de la commune dans laquelle vous désirez trouver un bien immobilier. Vous pouvez affiner votre recherche en indiquant le type de bien que vous souhaitez acheter (maison, appartement, garage, bureaux, terrain…), ainsi que la fourchette de prix qui vous intéresse. Une liste de biens disponibles, dans ou à proximité de la commune souhaitée, s’affiche.

Pour chaque bien, vous trouverez la date à laquelle les enchères commencent, quelques photos, le prix, une brève description et les informations du ou des notaires associés qui organise(nt) la vente.

Étape 3 : Visiter un bien au préalable

Comme dans toute procédure de vente d’un bien immobilier, vous avez la possibilité de visiter ledit logement qui vous intéresse avant le début des enchères. Il est même fortement recommandé de le faire, puisque le bien est vendu « dans l’état où il se trouve ». La description du bien et les photos ne suffisent pas à garantir son état.

« Vous aurez suffisamment de temps pour le visiter, puisque les visites peuvent durer 5 semaines, bien que cette période soit parfois plus courte. La période exacte dépend de l’étude notariale qui organise la vente », explique Fednot.

Les dates et les heures de visites sont généralement précisées dans la description du bien. Pour plus d’informations, vous pouvez directement contacter l’étude notariale qui organise la vente.

Lire aussi > Crédit hypothécaire : Quels sont les avantages fiscaux?

Étape 4 : Enchérir sur un bien

Une fois que vous avez visité le bien et que vous êtes certain de vouloir l’obtenir, vous pouvez participer aux enchères. Pour ce faire, connectez-vous sur le site : cela permettra au notaire de vérifier l’identité des personnes qui souhaitent enchérir. Vous pouvez enchérir manuellement, ou de manière automatique jusqu’à un montant maximum que vous avez déterminé à l’avance et que vous êtes seul à connaître. Votre enchère doit dépasser l’enchère précédente d’au moins 1.000 euros.

Toutes les offres sont visibles sur Biddit.be, mais vous ne pouvez pas savoir qui sont les enchérisseurs. L’anonymat est en effet garanti durant la période des enchères.

La période d’enchères dure 8 jours (y compris les week-ends). Petite exception cependant : cette période d’enchères peut être prolongée si une enchère plus élevée est émise dans une période de cinq minutes avant l’heure finale fixée. « Dans ce cas, l’heure de fin est alors prolongée de cinq minutes. Si, lors de cette prolongation, une ou plusieurs offres sont émises, le sablier s’enclenche à nouveau et l’heure de fin est prolongée de cinq minutes supplémentaires », précise Fednot. « Seuls les enchérisseurs ayant émis des enchères durant la période d’enchères normale peuvent enchérir durant la période du sablier. »

Attention : Vous êtes liés par votre enchère jusqu’à la signature de l’acte (d’adjudication). Vous devez donc être sûr de pouvoir payer le montant que vous proposez lors d’une enchère.

Étape 5 : Vous avez remporté les enchères !

Si vous avez fait l’offre la plus élevée, le notaire vous adjugera le bien et vous devrez alors signer le procès-verbal d’adjudication dans une étude notariale. Le vendeur doit également signer ce procès-verbal. Une fois cela fait, vous disposez de six semaines pour payer le prix d’achat. Ce n’est qu’après le paiement du prix d’achat que vous devenez le nouveau propriétaire du bien.

Attention : Si vous remportez les enchères mais que vous refusez de signer le procès-verbal, vous devrez une compensation au vendeur. Celle-ci s’élève à un minimum de 2 500 euros, mais peut aller jusqu’à la différence entre votre offre et la deuxième offre la plus élevée.

Source : Notaire.be

Texte Mailys Chavagne
Photo Unsplash (montage)

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation