6 bonnes raisons d’opter pour un foyer à gaz

6 bonnes raisons d’opter pour un foyer à gaz

Énergie, Poêles et inserts

Vous appréciez la chaleur d'un foyer et le charme des flammes mais les contraintes liées au bois vous refroidissent ? Les poêles et inserts fonctionnant au gaz combinent de très nombreux atouts pratiques et esthétiques.

1. Une grande facilité

Comparé à un foyer à bois, les poêles et inserts au gaz ne doivent pas être rechargés en permanence. Si votre maison est reliée au gaz de ville, vous ne vous souciez tout simplement jamais de l’approvisionnement en combustible. Le cas échéant, vous pouvez opter pour une citerne gaz propane enterrée.

© Focus

Quoi qu’il en soit, vous ne devrez pas transporter de bûches ou de pellets, ni les stocker à proximité du foyer, ce qui contribue aussi à maintenir la maison plus propre.  Épinglons encore 3 autres avantages pratiques : la vitre reste propre ; le foyer ne produit pas de cendres ; la combustion est silencieuse et inodore.

2. Un feu instantané

Ces appareils procurent aussi un grand confort d’utilisation grâce à leur mise en route instantanée, au réglage de la température souhaitée et aux possibilités de programmation. Ils peuvent fonctionner en continu sans danger, même quand vous n’êtes pas là ! Vous rentrez souvent tard et vous n’avez plus le courage de préparer une petite flambée ? Si vous passez au poêle à gaz ou à l’insert, cela va changer : l’appareil s’allume (et s’éteint) en un clic de télécommande. Certains modèles peuvent même être contrôlés à distance, via smartphone ou tablette.

3. Une belle flamme

L’image de la petite flamme bleue tristounette (associée à une désagréable odeur de gaz) appartient désormais au passé. Les flammes sont aujourd’hui orangées et bien plus chaleureuses. Bien sûr, la flamme provenant du gaz n’égalera jamais la beauté naturelle d’une flambée au bois, mais les progrès accomplis par les fabricants sont là. À première vue, vous n’y verrez que du feu – c’est le cas de le dire – tant l’imitation est bien faite !

Il faut préciser qu’en fonction de la nature du gaz utilisé (gaz naturel ou gaz propane en citerne), de sa densité et de sa qualité, la flamme est différente.
Le gaz naturel procure toujours des flammes plus légères et plus belles.

© Stûv

4. Un look classique, vintage ou design

L’assortiment étant très large, vous trouverez assurément le style qui vous convient : modèle vertical ou horizontal, simple ou double face, rectangulaire, carré ou même rond, suspendu, placé en coin, contemporain ou rustique et vintage…

Au niveau de la décoration intérieure du foyer, vous pouvez choisir selon les modèles et les marques : galets, cailloux blancs, cailloux gris foncé ou bûches en céramique. Il est également possible de choisir le matériau de l’arrière-fond, le type de vitrage (standard ou antireflet) et le cadre de finition.

5. Une puissance adaptée

Il est très important de choisir un modèle de puissance (exprimée en kW) adaptée à la fois au volume de votre pièce et au niveau d’isolation de votre habitation. Le nombre de kW est dès lors un critère essentiel dans le choix de votre appareil.

© Dovre

Certains foyers sont équipés d’une double rangée de brûleurs pour mieux imiter la flamme du bois qui se propage sur toute la profondeur du foyer. Avantage du système : la possibilité de diminuer par deux la puissance du foyer – et donc sa consommation – en n’allumant qu’une rangée de brûleurs via la télécommande thermostatique. Cela se fait toutefois au détriment de la beauté du feu, puisque les flammes seront plus petites et moins nombreuses.

6. Prise d’air et évacuation des gaz

Les poêles et inserts à gaz contemporains sont pour la plupart disponibles avec un foyer de combustion fermé. Cela signifie que le foyer puise l’air nécessaire à la combustion du gaz directement à l’extérieur (et non dans le local). Même si le coût est supérieur à celui d’un foyer ouvert, préférez toujours un foyer fermé, surtout si vous habitez dans un logement fortement isolé, étanche à l’air et pourvu d’un système de ventilation. Le foyer fermé ne présente en effet aucun risque d’appauvrir la qualité de l’air intérieur, ni de perturber le système de ventilation.

La possibilité d’évacuer les gaz de combustion non par une cheminée mais par une ventouse située en façade – pour autant que le foyer soit placé contre un mur extérieur – constitue très certainement un avantage des foyers à gaz. Les évacuations par ventouse sont pourvues d’un double conduit concentrique : l’un pour l’évacuation des gaz, l’autre pour la prise d’air frais.

Texte Vanessa Uyttenhove

Photo d’ouverture © Kalfire

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation