5 façons de dissimuler les conduites

5 façons de dissimuler les conduites

Intérieur

Dans le cadre d’une rénovation, l’installation de nouvelles techniques augmente le confort de votre habitation. Mais que faire des canalisations, câbles et autres conduites ? Les possibilités ne manquent pas !

Des faux murs et faux plafonds, une gaine technique… Ce sont des solutions évidentes pour dissimuler les nouvelles conduites sanitaires ou les tuyaux appartenant à un système de ventilation. Même lors d’une rénovation plus légère, il est souvent nécessaire de cacher des conduites. Voici cinq interventions mineures pour un résultat maximal.

Un caisson

Construire un caisson en plaques de plâtre ou en MDF permet de soustraire les conduites à la vue. Vous pouvez appliquer une finition au choix, comme une couche de peinture ou du carrelage.

Une plinthe grande hauteur

Les conduites situées juste au-dessus du niveau du plancher peuvent être dissimulées dans la plinthe. Il existe à cet effet des plinthes creuses de grande hauteur. Un conseil : les peindre dans la même couleur que le mur permet de les rendre très discrètes.

Un coup de pinceau

Même sans plinthes, la peinture fait des merveilles. Peignez les conduites visibles dans la couleur du mur ou du plafond. C’est la solution la plus économique, et elle peut même parfois apporter une plus-value esthétique. Comme dans les lofts au caractère industriel.

Des conduites apparentes

Vous pouvez aussi choisir de laisser visibles câbles et conduites. Par exemple, lorsqu’il s’agit de fins tuyaux en cuivre pour l’eau. Vous pourriez même utiliser des tuyaux identiques pour faire passer les câbles électriques. Ou recourir à des goulottes en aluminium, qui donneront une touche industrielle à votre intérieur.

Des tubes en PVC

Cela paraît basique, mais le résultat peut être vraiment surprenant : une série de tubes en PVC dans lesquels vous faites passer les différentes conduites (évacuations, ventilation, eau, électricité…) d’un étage à l’autre. Vous les peignez ensuite dans une couleur qui les fondra dans votre intérieur.

Texte Tom Mondelaers
Photo d’ouverture Yannick Milpas/icoon.be architecten

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation