10 gestes simples pour se rafraîchir naturellement

10 gestes simples pour se rafraîchir naturellement

Énergie, Protection solaire, Ventilation et air conditionné

Lorsque les températures extérieures grimpent, il fait vite (trop) chaud à l'intérieur. Avant de courir au magasin pour acheter un climatiseur ou de vous mettre la tête dans le frigo, testez d'abord d'autres astuces. Voici quelques gestes simples et économiques, mais efficaces et à la portée de tous.

Même en période de fortes chaleurs, il est possible de se rafraîchir facilement, sans trop dépenser.

1. Gardez les fenêtres fermées en journée

C’est le premier geste à avoir : laissez certaines fenêtres ouvertes la nuit pour créer des courants d’air et faire circuler l’air dans votre maison. Et, dès le petit matin, fermez tout afin d’empêcher l’air chaud d’entrer la maison.

2. Protégez les vitrages

Les rayons solaires qui traversent les vitrages se transforment en source de chaleur. Comptez 1 000 W par m2 de vitrage exposé au soleil ! Il faut donc bloquer le soleil avant qu’il ne frappe le vitrage.

Protection solaire extérieure

Avec une bonne protection solaire extérieure, vous pouvez bloquer jusqu’à 85%, voire 90% de l’énergie thermique. Pour cela, plusieurs solutions sont possibles :

  • les volets,
  • les persiennes et stores à lamelles extérieurs,
  • les bannes solaires,
  • les screens…

La végétation, telle que les arbres, les haies et les grands arbustes, est également efficace. Tout comme les vitrages à contrôle solaire, ou les protections solaires architecturales.

Protection solaire intérieure

Les rideaux et les stores protègent des regards indiscrets et ont surtout une fonction décorative. Cependant, la protection solaire intérieure peut également bloquer jusqu’à 65% de l’énergie thermique.

3. Profitez de la fraîcheur nocturne (free-cooling)

Aérez fortement la maison dès que la température extérieure descend en dessous de la température intérieure. D’ailleurs, le moment le plus frais de la journée se situe entre 2h et 6h du matin. Alors aérez votre maison et laissez-la refroidir pendant la nuit (en toute sécurité) .

Il faut décharger la masse des murs de la chaleur accumulée pendant la journée, puis y emmagasiner de la fraîcheur afin de ralentir la montée en température du lendemain.

4. Prévoyez un ventilateur et des glaçons

Moins énergivore que la clim’ et sans aucun entretien, le ventilateur est une solution pratique pour se rafraîchir rapidement. Cependant, lorsqu’il fait très chaud, le ventilateur a surtout tendance à « brasser » l’air chaud et ne soulage pas la sensation de chaleur.

Astuces : congelez une bouteille d’eau et placez-la devant le ventilateur, disposez des linges mouillés devant l’appareil… Le ventilateur diffusera la fraîcheur dans toute la pièce et l’air sera ainsi rafraîchi. Il existe par ailleurs des appareils qui exploitent ce principe, avec la possibilité de mettre des blocs réfrigérants dans un réservoir.

5. Déménagez votre chambre

Si vous pouvez échanger les pièces de votre logement, n’hésitez pas à déplacer les chambres pour les orienter à l’est ou au nord. Les chambres resteront à l’ombre et donc au frais, et vous aurez moins l’impression d’entrer dans une fournaise à l’heure du coucher.

Préférez, de manière générale, les pièces situées au rez-de-chaussée plutôt qu’à l’étage ou sous les combles, où le thermomètre affiche bien souvent plusieurs degrés de plus.

Laurent Brandajs/Auxau

6. Misez sur des plantes

Faites grimper des plantes sur les murs ou posez des plantes en pot sur les terrasses et balcons.

Les plantes forment un véritable rempart contre la chaleur. Grâce à un phénomène d’évapotranspiration – transfert de l’eau contenue dans le sol vers l’atmosphère par transpiration des plantes –, les plantes rendent l’atmosphère de la maison beaucoup plus respirable.

7. Limitez l’usage des appareils électriques

Pour rafraîchir un intérieur, mieux vaut évidemment éviter les apports de chaleur internes. Or, nos appareils électriques (même en veille) consomment et chauffent. Débranchez tous ceux qui sont inutilisés et limitez l’usage des appareils de cuisson (fours et plaques de cuisson en particulier). L’été est la période idéale pour consommer des salades et des plats froids : autant en profiter !

8. Isolez votre maison

Si votre bâtiment n’est pas isolé, la chaleur s’en échappe en hiver, mais entre aussi plus facilement en été. L’isolation du bâtiment (toiture et façades) permet d’éviter des montées en température trop rapides dans le logement.

9. Utilisez de l’eau

Si le revêtement de sol le permet (carrelage, pierre naturelle, etc.), passez une serpillière très humide en insistant plus particulièrement sous les fenêtres. Verser de temps en temps un seau d’eau sur le balcon, la terrasse ou devant la porte permet également de faire baisser la température. N’en abusez pas non plus, cependant. L’eau est précieuse, surtout pendant les vagues de chaleur.

On peut aussi placer un drap humide devant les fenêtres ou faire sécher le linge près des fenêtres pour profiter d’une sensation de fraîcheur supplémentaire.

10. Puis-je aussi refroidir avec la ventilation?

Si votre maison est équipée d’un système de ventilation, vous pouvez refroidir votre maison sous certaines conditions. Mais sachez que se rafraîchir avec la ventilation n’est généralement pas recommandé car de la condensation peut se former.

Texte Benoît Bilocque et Wim Deloof
Photo Harol

Pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez à nouveau dans notre moteur de recherche.

En relation